Abeille et Epeire, Emilie Vast

Quand Abeille et Epeire se rencontrent, c’est l’occasion pour elles de faire connaissance. Elles commencent alors à parler de leurs travaux respectifs : Epeire tisse sa toile alors qu’Abeille travaille pour la ruche. On découvre ainsi le fonctionnement d’une ruche et l’inquiétude des deux travailleuses qui s’inquiètent des actions de l’homme et de leurs conséquences, notamment lorsque celui-ci utilise des insecticides.

Un bel album au parti pris écologique. Il aidera les enfants à ne plus craindre ni l’abeille ni l’araignée, mais aussi à comprendre leur travail. On apprécie également les dessins, simples et naïfs, d’Emilie Vast.

Ornements

Abeille fait des allers-retours, de la ruche aux fleurs, des fleurs à la ruche. En passant, elle observe la drôle de chose que tisse l’araignée Épeire et, distraite, finit par s’y prendre ! Commence alors un dialogue entre les deux travailleuses. L’une élabore seule et patiemment sa toile, tandis que l’autre travaille pour la ruche entière. Elles finissent par admettre que l’une et l’autre sont dignes d’admiration. Pourquoi alors cet étrange animal qu’on appelle « être humain » s’obstine-t-il à ne rien comprendre ? Cette fable animalière donne à tous l’occasion de mieux connaître les insectes, de comparer différentes formes de création et de replacer l’être humain dans la nature.

Editions : MeMo ♦ Date de parution : 18 mai 2017 ♦ Nombre de pages : 32 p. ♦ Prix : 13,00€

Plasticienne, graphiste, photographe et illustratrice, Émilie Vast est née à Épernay en 1978. Elle a étudié l’art et la photographie durant cinq ans à L’ESAD de Reims, mais s’est tournée vers le dessin après son diplôme.  (Source)

4 commentaires sur « Abeille et Epeire, Emilie Vast »

  1. Merci pour cette description. Le livre me semblait magnifique sur la couverture mais il me plait encore plus maintenant! Je pense l’acheter pour mes enfants, on commence une ruche sans pesticides!

    1. J’espère que le livre plaira à tout le monde. J’ai adoré le message véhiculé et la manière dont le sujet est abordé. Et puis… quelles belles illustrations !
      Quel beau projet ! Mon père a quelques ruches, à titre personnel. Ce n’est pas évident mais c’est une vraie fierté.

    1. Merci pour le lien !
      J’espère que l’album d’Emilie Vast plaira/a plu ! J’adore son travail et « Abeille et Epeire » fait parti de mes albums préférés. Ses herbiers sont parfaits !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.