Citation #5

« Les mots sont notre seul refuge contre le chaos, la destruction et la ruine. Ils sont là pour que nous n’ayons pas à nous en remettre à la violence. Quand les mots s’épuisent, les corps s’affrontent.
Il vaudrait mieux que seuls s’affrontent les esprits.
Si le langage s’abîme et disparaît, ne restent que les corps. Nous nous retrouvons nus, sans histoire. Le progrès tourne en régression. Et aucun moyen se savoir jusqu’où cela peut aller. Peut-être jusqu’à engendrer des monstres. »

Laura Gustafsson, in Anomalia

2 commentaires sur « Citation #5 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.